Vacances d’été : 4 idées de destination en cas de déconfinement total

Depuis le déconfinement progressif initié par Emmanuel Macron, on se permet d’espérer avoir droit à des vacances d’été. Oui, mais où aller étant donné que l’état d’urgence sanitaire prévaut toujours ? Voici quelques idées de destination pour un été de liberté ! Si cela arrive, on l’aura tous bien mérité ! Avec cette pandémie vous ne vous êtes plus vraiment préparés ? Pas de panique, même pris de court, vous pouvez financer votre projet avec Pret911.com.

plage

Qu’en est-il des plages ?

Puisqu’il leur est permis de sortir, il se pourrait que les Français habitant près des plages veuillent s’y prélasser. Leur est-il permis de rêver ? La réponse est oui, mais sous certaines conditions.

Il est sûr et certain qu’on ne pourra pas s’y entasser comme à l’accoutumée. La réouverture des plages, lacs et centres nautiques se fera après autorisation du Préfet de la région. Et bien évidemment, sur demande du Maire.

Depuis le 12 mai, 4 plages de Loire-Atlantique sont ouvertes de 8 h à 21 h. Il s’agit de celles des communes de Saint-Nazaire, La Baule, Pornichet et Saint-Brevin.

Dans le Morbihan, le Finistère et les Côtes-d’Armor, l’accès aux plages s’est déroulé progressivement le week-end du 15 mai. Ceci à l’instar du littoral basque et à Nice.

La Corse et les Bouches-du-Rhône quant à elles mettront un peu plus de temps. Il est probable qu’il faille attendre la fin du mois de mai.

100 kilomètres à la ronde

Dans les départements verts, la distance de 100 km aux alentours de son domicile est autorisée.

Comme l’état d’urgence sanitaire reste en vigueur jusqu’au 24 juillet, il serait utile de prévoir une destination avoisinant cette distance. Il vous reste donc à explorer sur le net quelles seraient les destinations à prioriser dans ce périmètre.

Dites-vous que 100 km c’est déjà beaucoup par rapport à la superficie de votre maison. Un été sportif au grand air, la découverte d’espaces verts sont autant de pistes pour vous. Cela pour vivre un été autrement cette année.

Grèce

La Grèce

Si la frontière Schengen s’ouvre, la destination à privilégier est la Grèce. Même avant la crise du Covid-19, c’était déjà une destination phare des Français. Aujourd’hui, la Grèce est d’autant plus intéressante vu qu’elle a réussi à bien gérer la propagation du virus.

Depuis le 11 mai, le pays a déjà autorisé les restaurants avec terrasses à rouvrir. Ceux-ci ont néanmoins été triés sur le fait d’avoir bien appliqué les mesures barrières.

Les plages sont ouvertes et les vols intérieurs ont repris depuis le 18 mai. Le pays a déjà avancé la date du 1er juillet pour l’ouverture de sa saison estivale touristique.

Le tourisme franco-français

La possibilité que l’on reste entre Français a été évoquée par Didier Arino. Cela est plus prudent pour éviter la recrudescence des chiffres.

Dans cet état d’esprit de tourisme national, le secteur touristique, fortement impacté par la pandémie relèvera un peu la pente. En effet, ce sont 9 000 000 de Français qui avaient l’habitude de partir à l’étranger à séduire.

C’est l’occasion pour vous de découvrir un joli patrimoine que vous aviez sous les yeux, mais que vous ignoriez tout simplement.

Pour avoir une idée précise des endroits, renseignez-vous sur « cet été je visite la France ». Cette année, on préconise pour les Français « le tourisme patriotique ».

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.