Comment choisir et emporter le siège auto avec soi

Le siège auto relève de la sécurité des enfants. Pour un voyage, la question que l’on est emmené à se poser est de savoir lequel choisir et surtout comment l’emporter ?

Comment choisir son siège auto

Pour être efficace, un siège auto doit répondre aux normes ECE R44/04, 04 ou R129. Bien qu’ils soient un peu plus chers que les autres, ils sont confortables et suffisamment résistants pour accompagner les enfants pendant bien longtemps.

Les sièges auto sont catégorisés par âge et par taille des enfants. Pour les bébés de 0 à 6 mois, le plus indiqué est le siège avec nacelle ou à coque. Classé dans le groupe 0, il permet de garder le bébé confortablement. Ils sont autorisés gratuitement dans beaucoup de compagnies aériennes comme bagage à soute à condition que l’enfant ait moins de deux ans.

Le siège à harnais, celui du groupe 0+ est celui indiqué pour les enfants pesant plus de 13 kg. Le groupe 1 concerne les enfants de 9 mois à 4 ans. Les groupes 2 et 3 concernent les enfants dont l’âge est compris entre 4 et 5 ans.

Voyager par avion avec le siège auto

voyage siege auto

Pour un voyage par avion, la meilleure solution est de l’utiliser directement. Pour ce faire, ce dernier doit respecter les normes en vigueur. Certains sièges sont homologués pour des voyages par avion. Ils portent l’indication “mention TUV-approved Certified for use on air craft”. Les sièges n’étant pas en conformité peuvent être refusés par le personnel de bord. Ainsi utilisé, il ne sera pas abîmé et les enfants pourront voyager en toute quiétude.

En bagage à soute, le siège auto entre dans la catégorie des accessoires au même titre que la poussette. Chaque compagnie a une réglementation particulière les concernant. Avant d’entreprendre un voyage, il convient de se renseigner afin de savoir les dispositions à prendre.

Pour ceux qui voyagent régulièrement, l’idéal est d’investir dans un siège auto gonflable et pliable. En effet, ils sont plus légers et faciles à transporter. Ils sont d’ailleurs la solution si l’enfant a passé l’âge de bénéficier gratuitement du port de son siège. Moins sécurisés que les sièges classiques, ils permettent quand même à l’enfant de rester attaché au siège pendant le trajet. De plus, ils ont l’avantage de rehausser les enfants afin qu’ils ne soient pas entravés par la ceinture.

Toutefois, avant embarquement, il faudra prendre soin de le protéger dans un emballage adéquat. Avec sa taille et son poids, il est considéré comme objet hors dimension et passera par un canal différent des bagages habituels.

Le siège auto dans le train

prendre le train avec un siege auto

Les sièges de train n’étant pas équipés de ceinture de sécurité, le mieux est de garder le siège auto dans le porte-bagage avec les valises. Il pourra ensuite être utilisé à la descente. Toutefois, depuis 2013, il existe la réglementation I-size qui exige que l’enfant de 0 à 15 mois soit installé dos à la route. Dès lors, il est possible d’installer le siège auto dans le train s’il est équipé d’une nacelle. Pour cela, il faudra que l’enfant bénéficie d’une place distincte.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.