Thaïlande : quel visa pour un voyage de moins de 45 jours ?

La Thaïlande est une destination très appréciée pour leurs vacances. Il est normal de se poser des questions sur les différentes formalités à remplir avant de fouler le sol thaïlandais. Depuis quelque temps, la Thaïlande a mis en place un programme spécial qui permet aux ressortissants de certains pays étrangers de séjourner dans le pays pour un court séjour. Découvrez les détails si vous avez prévu un séjour de moins de 45 jours sur la terre de l’éléphant blanc.

Une exemption de visa pour un court séjour en Thaïlande

Depuis fin 2020, l’Ambassade du royaume du Siam en France a annoncé la réactivation du régime d’exemption de visa éligible aux touristes de 56 pays. Si vous avez fait de la Thaïlande une destination pour votre séjour, cliquez ici pour avoir plus d’informations sur les démarches à suivre pour votre visa.

Si au début cette exemption de visa était autorisée pour un séjour de 30 jours, elle permet désormais aux touristes de ces 56 pays de séjourner en Thaïlande jusqu’à 45 jours sans visa. Cette durée a été choisie pour compenser la période de quarantaine obligatoire de 14 jours pour le Covid-19. L’extension de 30 jours de la période de séjour sans visa en Thaïlande est donc suspendue pour le moment. La présentation d’un billet d’avion faisant mention d’un départ dans les 45 jours après l’arrivée, il est obligatoire de présenter le passeport si l’on souhaite bénéficier de ce régime d’exemption de visa.

visa Thaïlande séjour

Les documents obligatoires pour obtenir une exemption de visa pour la Thaïlande

Pour bénéficier de cette exemption, vous devez présenter un passeport dont la durée de validité est de six mois avec deux pages vierges face à face. En plus de cela, d’autres documents sont à présenter par les ressortissants des pays éligibles pour obtenir l’exemption de visa de 45 jours dans le royaume du Siam.

Un certificat d’entrée en Thaïlande

Vous devez présenter un Certificate Of Entry (COE) que vous pouvez commander en un rien de temps sur le site du gouvernement thaïlandais. Vous devez cependant consulter le guide ministériel d’utilisation avant de faire la démarche auprès du Ministère thaïlandais des Affaires Étrangères. Le billet d’avion à présenter pour l’obtention de ce Certificat d’Entrée doit aussi indiquer une date de sortie dans les 45 jours après l’arrivée en Thaïlande.

L’assurance maladie et un test de Covid négatif

Une assurance maladie avec une couverture minimale de 100 000 dollars américains doit aussi être présentée. En plus de cette assurance, il faut ajouter le traitement COVID-19 d’une durée de validité d’au moins trois mois dès l’entrée sur le sol thaïlandais. Ce test PCR devra être délivré trois jours avant le départ. Ce document doit être de préférence en anglais.

Le certificat médical Non-Covid

Ce document doit être certifié en anglais par un médecin généraliste en fonction du résultat de votre test PCR dans les trois derniers jours avant votre départ. Il faut également prévoir une confirmation de réservation dans un hôtel. Elle devra mentionner la période de quarantaine de 14 jours.

Le certificat d’aptitude à prendre un avion

Ce document est tout aussi important que les autres. Il est appelé « fit-to-fly certificate » en anglais. Il doit également être délivré dans les trois derniers jours avant le départ.

Voilà donc tous les documents dont vous avez besoin pour séjourner en Thaïlande pour une courte durée. Si vous y êtes pour vos vacances, n’oubliez pas de découvrir la ville de Chang Mai et ses merveilles.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.