Une virée touristique à Marrakech

Quatrième grande ville au Maroc, Marrakech figure parmi les destinations touristiques les plus prisées des touristes. « La ville rouge » s’étend sur une superficie de 230 km2 et se divise en deux parties bien distinctes. La Nouvelle ville incluant le quartier de Guéliz et Hivernage abrite des établissements exceptionnels qui attirent les célébrités tandis que la Médina conserve toute l’histoire du pays. Si vous passez en Afrique du Nord, n’hésitez pas à faire un détour.

Les sites incontournables

La première escale c’est la place de Jemaa el-Fna. C’est un lieu très connu grâce à la présence des musiciens et des danseurs autochtones qui enchantent le public. Vous pouvez également rencontrer les charmeurs de serpents avec leurs flûtes maniées jusqu’au bout des doigts. Les commerçants sont nombreux et proposent des produits locaux.

La place Jemaa El Fna

A Guéliz, le jardin de Majorelle est un site à ne pas manquer. Si vous aimez la vie nocturne, vous ne serez pas déçu de ce nouveau quartier. Il est très animé. Dans la Médina, les vieilles tanneries ravissent les visiteurs. C’est un endroit épatant à cause de la variété des palettes de couleurs.

Jardin de Majorelle

Pour les amateurs d’histoire et de découverte, les musées de la Koubba almoravide et celui de Dar-el-Bacha sont surprenants. Pour découvrir la culture propre du pays, la ville organise une « Biennale Arts ». C’est une exposition unique à ne pas manquer.

En ce qui concerne le musée de la Palmeraie, vous trouverez une large collection de photographie d’artistes marocains ou étrangers, des sculptures et des peintures à en perdre le souffle.

Les différents souks de Marrakech : un loisir incontestable

Le nom de la ville vient du mot « Mour » signifiant « pays » et du terme « Akouch » qui veut dire « dieu ». Littéralement parlant, la ville de Marrakech veut dire « la terre de dieu ». Cela pourrait expliquer la richesse de cette patrie dans tous les domaines. Les femmes sont fascinées par les diverses échoppes qui renferment différentes pacotilles. C’est le bonheur parfait !

Dénommées « souks », ces boutiques vendent des produits authentiques à la région. Les plus célèbres sont : le Dlala ou marché de djellabas, l’Ahiak marchandant des tissus et des vêtements, le Rabia proposant des tapis, le Smata, les Tamis et le Zrabia. Un large choix s’offre à vous et au fil du temps vous serez expert en marchandage.

Que peut-on manger dans ce pays ?

Trouver un bon coin pour manger est une chose vitale. Et les plats marocains phares sont les viandes mijotées avec des légumes accompagnées d’un bol de couscous. Les restaurants sur la place Jemaa El-Fna servent des tajines au poulet aux olives et des brochettes succulentes toutes les nuits.

Un bol de Harira

Les cafétérias sont également nombreuses et elles offrent un menu varié sur la terrasse (crevettes sauce tomate épicée, agneau au miel…). De ce fait, vous pouvez en même temps apprécier la bonne musique tout en vous régalant. Si vous cherchez des restaurants haut de gamme, passez par la Nouvelle ville. Essayez de goûter à la « harira », qui est une soupe aux lentilles rouges accompagnée de légumes et d’agneau.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *