Mon périple au coeur de Chiang Mai

Je rêvais depuis longtemps de faire un voyage en Asie pour découvrir un mode de vie et une culture totalement différents de ceux des Européens. En conséquence, j’ai retenu mes places d’avion pour me rendre à Chiang Mai qui se trouve au nord de Bangkok en Thaïlande.

Doi suthep

Après mon arrivée, je découvre rapidement que cette ville possède de nombreux bâtiments modernes et qu’elle offre une grande variété d’attractions aux touristes. Je commence par visiter le zoo dans lequel évoluent plusieurs milliers d’animaux d’espèces différentes.

Après avoir observé avec amusement les pandas géants et les pingouins, je me dirige vers le lieu où sont hébergés les superbes koalas l’Afrique et ces animaux ne me laissent pas indifférente.

Chiang-Mai

En outre, j’éprouve un grand plaisir à admirer les superbes fleurs qui sont cultivées dans ce jardin zoologique.

Le lendemain, je me rends au musée national de Chiang Mai qui se trouve dans un bâtiment construit selon un style typiquement thaïlandais.

Au cours de cette visite, je découvre l’art de la période de Lanna et notamment une très belle tête de bouddha en bronze qui date du XVe siècle. L’après-midi, je décide d’aller faire un tour dans la vallée Mae Sa où l’on peut observer de très belles chutes d’eau.

Le soir, je me rends au centre culturel de la vieille ville de Chiang Mai où, tout en dînant, j’admire un spectacle de danse des tribus montagnardes. Ensuite, je rentre à mon hôtel.

681x454

Le lendemain, je me rends au Chiang Mai Arboretum où je peux admirer une belle variété d’arbres tropicaux entre lesquels évoluent des oiseaux africains et asiatiques. Ensuite, je visite le Wat U Mong qui est un temple situé à l’ouest de Chiang Mai.

Le jour suivant, je décide d’aller au Night Bazar pour acheter quelques souvenirs. Je me rends vite compte du fait qu’il faut marchander et je ne m’en prive pas.

Mais le jour du retour est arrivé et je dois me rendre à l’aéroport pour revenir à Paris.

En savoir plus sur Chiang Mai : www.guidethailande.fr

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *