A la découverte de l’Argentine

Vous savez tous que je suis une grande passionnée de voyages. J’ai l’âme d’une grande voyageuse et franchement, si j’avais les moyens financiers, je ne ferai rien d’autres que ça. L’Argentine a toujours été sur la liste des pays à voir avant mes 50 ans.

Argentine

J’ai économisé pendant 2 mois, et oui je ne roule pas sur l’or, mais j’ai pu réunir mes 1735 euros pour aller en Argentine. Un magnifique voyage que je n’oublierai jamais. Bon, j’ai décollé de Paris et direction Buenos Aires. Bon, j’ai pris mon vol en classe éco sur une très bonne compagnie. Je ne suis pas du genre à voyager en Classe Affaire ou en Première. Le petit repas qu’on nous a servi était très bien.

Arrivée à Buenos Aires, j’ai été transférée jusqu’à mon hôtel. J’étais tellement fatiguée du voyage que j’ai dormi des heures durant. Buenos Aires est la deuxième plus grande ville d’Amérique Latine. La plus grande, c’est Sao Paulo au Brésil, une autre ville qui se situe sur ma liste. Le lendemain, bien reposée, je me suis offerte une journée de détente dans la ville. Cette ville est très européenne dans l’esprit. C’est un mélange étonnant.

Argentine

L’endroit que j’ai adoré me balader dans les ruelles pavées de San Telmo. La Recolta aussi m’a aussi enchanté. C’est un quartier magnifique qui rappelle vraiment la France. Je me suis aussi initiée au tango. Quoi de mieux que d’apprendre cette danse si sensuelle. Le lendemain j’ai pris l’avion pour Iguazu. J’ai pu voir les Chutes d’Iguazu. Je n’oublierai jamais toute cette beauté. Je suis descendue à pied jusqu’aux Chutes, jusqu’à la Gorge du Diable.

Encore une fois, j’ai été émerveillée par la beauté du lieu. Le lendemain, j’ai quitté Iguazu ; retour à Buenos Aires. La poésie de celle qu’on nomme la Reine de la Plata est indéniable. Je me suis promenée sur la Plaza de Mayo, j’ai pris de belles photos dans le quartier de la Manzana. Le lendemain, une petite descente dans le Delta du Tigre.

Argentine

Une excursion sublime à seulement ½ heure de Buenos Aires. Très belles photos au Musée du Mate, c’est le nom d’une boisson délicieuse que j’ai siroté à loisir pendant tout mon séjour. Le lendemain, c’était le retour pour Paris. Mon appareil photo et ma tête chargés de souvenirs.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *